Sortir à Paris : Vos courses bientôt livrées par un robot à Paris

Sortir à Paris : Vos courses bientôt livrées par un robot à Paris

Amis humains, nous sommes définitivement rentrés dans une ère robotisée, à la sauce Terminator. A partir de 2019, un magasin Franprix du 13e arrondissement de Paris va expérimenter la livraison de courses par… robot, et c’est une grande première en Europe.

Inspiré du mignon robot BB-8 de la saga Star Wars et inventé par Twinswheel, ce droïde d’une autonomie de 30 km et pourvu d’un coffre de 40L va pouvoir amener des courses jusqu’aux domiciles des clients de Franprix, en présence d’un opérateur spécialisé dans un premier temps, puis tout seul comme un grand.

Alors bien sûr, on peut se demander comment être assuré qu’il n’arrivera pas de pépins au petit robot sur son trajet. Et bien, un système de géolocalisation permettra de le suivre à la trace et son coffre sera sécurisé et donc impossible à ouvrir sans certains codes.

Un système tout de même bien pratique pour aider les personnes âgées qui sont dans l’incapacité de se rendre dans un magasin pour faire leurs courses. A l’intérieur des magasins, ce même petit robot pourrait, par ailleurs, aider à transporter les courses des personnes aveugles ou à mobilité réduite.

On demande à voir !

lien article

connexionfrance : Parisian robo-shopper inspired by Star Wars

connexionfrance : Parisian robo-shopper inspired by Star Wars

Customers in one Paris arrondissement will have help taking their shopping home, as stores trial robot deliveries

In a European first, robot shopping helpers are to be tested in Paris as part of a trial that could make carrying the week’s groceries home less of a burden.

Some Franprix stores in the 13th arrondissement of the capital will be able to deliver shopping orders by a Star Wars-inspired robot developed in the Lot from early 2019 within 40 minutes, according to Le Parisien.

The TwinswHeel ‘droid’ travels at between 5kph and 10kph, has a range of 30km on a single charge and can carry up to 40kg of shopping at a time. Initially, it will be accompanied by the shopper or an operator as the law does not allow robots to travel alone. But, it is hoped that – in time – the robots will be able to do their rounds using geolocation technology and without human help.

It is hoped the technology will be especially helpful for people with disabilities who live in urban areas where getting shopping home is difficult due to traffic restrictions, for example.

The trunk in which the shopping is carried can only be opened after a code – sent to the buyer via SMS – is entered into a keypad on the droid.

The robots have been developed by designers at Soben, which is based in Cahors.

lien article

objetconnecte.net : Franprix va tester un robot livreur de courses à Paris en 2019

objetconnecte.net : Franprix va tester un robot livreur de courses à Paris en 2019

a chaîne de commerces de proximité Franprix va expérimenter en 2019 la livraison de courses par un robot humanoïde. Si l’expérience est concluante, les robots livreurs devraient se multiplier.

Les robots sont de plus en plus utilisés pour les livraisons que ce soit pour aider les facteurs ou pour l’envoi de repas à des étudiants américains. Avec l’amélioration constante de la géo-localisation, de l’intelligence artificielle et de la robotique en général, de nouveaux robots voient sans cesse le jour pour améliorer nos vies. Bientôt la corvée d’aller faire les courses pourrait disparaître avec les robots livreurs. L’expérience, qui sera menée prochainement, nous dira si ce sera le cas.

Se faire livrer ses courses à domicile par un robot
C’est dans le treizième arrondissement de Paris que sera menée, dans quelques mois, l’expérience de livraison de courses par un robot humanoïde. L’enseigne Franprix va, pour cela, utiliser un curieux robot doté de deux grandes roues et ressemblant à un Hoverboard. Doté d’une capacité de chargement de 40 litres et pouvant se déplacer jusqu’à 10 kilomètres par heure, ce robot livreur de courses aura une autonomie de 30 kilomètres.

Au début, un opérateur accompagnera le robot dans ses déplacements pour éviter tout problème. Lorsque le robot aura reçu l’autorisation de circuler seul, il pourra effectuer ses livraisons en totale autonomie. Les clients de ce service n’auront qu’à descendre au rez-de-chaussée pour récupérer leurs courses. Il s’agit d’une première en Europe et, si l’opération est un succès, il y a fort à parier qu’à l’avenir de telles livraisons vont se généraliser.

lien article

TimeOut : Un robot inspiré de Star Wars livrera bientôt vos courses à Paris !

TimeOut : Un robot inspiré de Star Wars livrera bientôt vos courses à Paris !

Incroyable mais vrai. Dans quelques mois, les clients des Franprix du 13ème arrondissement pourront se faire livrer leurs courses par un droïde inspiré du fameux R2D2 de la saga de Star Wars. Une expérimentation inédite en Europe !

Errer de rayon en rayon à la recherche de références introuvables n’est pas votre fort ? Porter des litres de packs d’eau dans votre piaule au 6ème sans ascenseur, très peu pour vous ? Ça tombe bien ! Franprix s’apprête à tester à Paris courant 2019 un petit robot de livraison.

En fans absolus de la saga hollywoodienne Star Wars, les deux frères qui l’ont conçu, deux ingénieurs lyonnais, ont déclaré sur l’antenne de FR3 Occitanie avoir créé “un mix entre R2D2 et un chariot de transport de colis”. TwinswHeel (c’est son petit nom) se compose de deux grandes roues lui permettant d’avancer à une vitesse comprise entre 5 et 10 km/h, et d’un coffre pouvant contenir jusqu’à 40 kg de courses.

“Nous cherchions de nouveaux modes de livraison pour répondre aux consommateurs”, a expliqué au Parisien François Alarcon, Responsable Innovation chez Franprix (qui a quand même un cool job). “Leurs besoins changent et nous devons trouver comment nous adapter”. Un robot qui pourrait se révéler d’une grande aide pour les personnes malvoyantes, à mobilité réduite ou âgées.

Dans un premier temps, l’enseigne de distribution prévoit de le faire circuler accompagné d’un opérateur dans les rues du 13ème arrondissement. Puis, lorsqu’il sera autorisé à rouler en mode autonome dans les rues, TwinswHeel pourra se rendre (tout seul comme un grand) jusqu’au pied de l’immeuble du client… Après avoir averti au préalable ce dernier par SMS, pour qu’il vienne chercher ses victuailles dans le coffre sécurisé du robot. Et pour les petits malins qui pensaient intercepter le robot sur son chemin (jackpot !) : il sera suivi à distance par un système de géolocalisation. On n’arrête pas le progrès ma bonne dame.

lien article

PhonAndroide : Livraison à domicile – Franprix va livrer vos courses avec des robots autonomes

PhonAndroide : Livraison à domicile – Franprix va livrer vos courses avec des robots autonomes

La livraison à domicile, demain, se fera avec des robots autonomes : la chaine de supermarchés Franprix va tester des robots livreurs autonomes à Paris. Fabriqués par la firme française TwinswHeel, ces petits robots peuvent rouler entre 5 et 10 km/h et peuvent emporter dans leur coffre sécurisé un volume de 40 litres de courses pour une autonomie de 30 km. Pour l’instant, faute de cadre légal, un opérateur devra accompagner le robot au domicile des premiers clients du service. Mais à terme, les livraisons seront totalement autonomes.

lien article

Numerama : Franprix va tester un robot de livraison roulant, accompagné d’un opérateur

Numerama : Franprix va tester un robot de livraison roulant, accompagné d’un opérateur

Après le centre commercial Italie Deux, Franprix va expérimenter des robots Twinswheel pour accompagner ses clients dans les rayons et tester des livraisons… presque autonomes.

Avec ses deux énormes roues et son coffre de 40 litres, le robot Twinswheel s’inscrit dans la droite lignée des tentatives de l’Estonien Starship Technologies et du Californien Dispatch : un engin futuriste censé, à terme, livrer des courses ou des colis de manière autonome. Dans une ville, avec portée de 30 km et une vitesse de 7 km/h, le robot pourrait en effet faire de la livraison de proximité (dans le même quartier) sans mal. Et pour 2019, les magasins Franprix ont décidé de faire un pas en avant vers ce nouvel outil logistique.

Projet expérimental, l’accord avec Twinswheel doit permettre de tester la solution en conditions réelles dans une autre configuration que celle opérée au centre commercial Italie Deux en avril 2018. Dans le 13e arrondissement de la capitale, les robots pourront donc livrer des clients qui auront commandé par Internet ou qui auront rempli le coffre directement en magasin. Mais dans un premier temps, n’espérez pas voir des robots écraser des trottinettes en libre-service sur les trottoirs parisiens : il leur est interdit de rouler seuls et ils seront donc accompagnés par un opérateur. De même, on peut imaginer que la vitesse limite de 6 km/h imposée aux transports personnels à deux roues devra être respectée.

Et au vu des informations dont dispose Le Parisien et de la fiche technique que nous avons pu consulter, c’est pour l’instant une bonne nouvelle. À première vue, le robot est conçu pour suivre une personne dont il aura au préalable mémorisé l’aspect. Twinswheel met en avant une utilisation bien plus réaliste de son robot : aider les personnes âgées et les personnes handicapées à faire leurs courses dans les rayons du magasin, en devenant une sorte de chariot autonome.

lien article

BFM TV : Ce petit robot livreur de courses va être testé par Franprix à Paris

BFM TV : Ce petit robot livreur de courses va être testé par Franprix à Paris

L’enseigne de distribution testera à Paris en 2019 un petit robot de livraison embarquant jusqu’à 40 kilos de courses. Inspiré du droïde R2D2 de la saga Starwars, il circulera dans les rues d’abord accompagné d’un opérateur avant de circuler seul quand la réglementation le permettra.

lien reportage

Le Point : Paris : les courses bientôt livrées par un robot

Le Point : Paris : les courses bientôt livrées par un robot

Franprix va lancer à Paris une expérimentation inédite en Europe : un droïde livrera les courses à domicile, rapporte « Le Parisien ». Par LePoint.fr

lien article

Capital : FRANPRIX – UN ROBOT VOUS LIVRERA BIENTÔT VOS COURSES

Capital : FRANPRIX – UN ROBOT VOUS LIVRERA BIENTÔT VOS COURSES

L’enseigne de supermarchés est sur le point de lancer une expérimentation innovante à Paris. Les courses de Franprix des Parisiens seront bientôt livrées par “droïdes”, une première en Europe.

lien article

Le Parisien : Franprix Quartier Innovation Paris

Le Parisien : Franprix Quartier Innovation Paris

Franprix s’apprête à lancer une expérimentation pour apporter livrer les courses par droïdes. Une première en Europe.

Créé par l’entreprise TweenswHeel, ce drôle de petit véhicule possède deux grandes roues pour avancer à 5-10 km/heure, dispose de 30 km d’autonomie et d’un coffre de 40 litres.

Dans un premier temps, il suivra un opérateur jusqu’au domicile du client puisqu’il n’a pas encore le droit de circuler seul dans les rues de la capitale. À terme, il pourra se rendre sans accompagnant au rez-de-chaussée de l’immeuble. Grâce à un système de géolocalisation, il peut se déplacer de façon autonome, même s’il reste suivi à distance. Et lorsque le robot arrivera à bon port, un texto sera envoyé au client avec des codes qui permettront d’ouvrir le coffre sécurisé dans lequel se trouvent les courses.

« Nous cherchions de nouveaux modes de livraison pour répondre aux consommateurs. Leurs besoins changent et nous devons trouver comment nous adapter », détaille François Alarcon, responsable innovation chez Franprix. Rappelant la promesse de l’entreprise pour une livraison en 30 à 40 minutes, il ajoute : « Nous anticipons également les futures problématiques de transports dans les villes. Par exemple, demain, si les rues ferment à la circulation ou intègrent des péages, nous devons dès à présent réfléchir à des solutions ».

Franprix imagine aussi un autre usage pour le petit robot : dans le magasin, il pourra porter les courses des personnes aveugles, à mobilité réduite ou âgées. « Il faut quelques secondes au droïde pour enregistrer le visage d’une personne », détaille encore François Alarcon. Une fois la personne enregistrée, il la suit de près dans les rayons du magasin. « C’est très impressionnant. Il s’arrête à une distance de sécurité, il contourne les obstacles, etc. » poursuit-il.

Les employés, quant à eux, bénéficieront d’un deuxième robot, plus gros, destiné au réapprovisionnement des stocks. Cet engin, qui dispose d’une capacité de chargement de 150 kg et de 20 km d’autonomie, permettra, par exemple, d’éviter de manipuler ou de transporter les énormes palettes d’eau.

lien article