Il pourrait vite devenir le meilleur ami des techniciens qui entretiennent le réseau d’électricité français. Sidène de son prénom, est un robot qui accompagne les agents pendant leurs interventions dans le centre ville de Toulouse.
Une idée qui a émergé en 2018 suite à la demande des techniciens. Le but était de trouver une solution pour éviter les problèmes de stationnement et de circulation en centre ville. Les employés ont alors proposé de réaliser des tournées à pied dans les centres villes, le seul inconvénient étant de pouvoir transporter également le matériel qui pèse 40 kg. Pour Tony Marchand, responsable des projets d’innovation chez Enedis il était évident de se tourner vers la start-up Twinswheel, spécialisée dans les robots et basée à Cahors dans le Lot.
En expérimentation depuis le mois de mars dans la ville rose, ce droïde est capable de suivre le technicien, de franchir des obstacles et d’éviter les passants grâce à ses capteurs 3D.
En Occitanie, les agents réalisent 492 000 interventions par an et sont donc ravie d’accueillir leur nouveau compagnon de route. Pour Lisa Garcia, technicienne d’intervention polyvalente chez Enedis, c’est un véritable soulagement, notamment pour les douleurs au niveau du dos.
Pour la start-up l’aventure ne s’arrête pas là puisque d’autres robots similaires à Sidène seront en expérimentation dès cet été à Montpellier. Pour Benjamin Talon, fondateur de la start-up Twinswheel, le but est de “réapprovisionner les commerces de proximités en centre ville et les restaurants depuis le Marché d’Intérêt National avec nos robots de manière autonome”.
Si les tests sont concluants, la société Enedis prévoit de déployer 200 robots dans les plus grandes villes de France d’ici 2020.

lien video