La Soben, société d’ingénierie implantée à Cahors a conçu des petits engins électriques de logistiques autonomes. Ces droïdes TwinswHeel capables de porter des charges de 40 kg et plus font l’objet d’une expérimentation à Montpellier.

Une expérimentation unique en France de véhicules routiers autonomes a lieu à Montpellier avec des engins conçus par la Société Soben implantée à Regourd-Cahors. Ces petites machines à la bouille sympa ont été présentées le 2 décembre au maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métrole Philippe Saurel en présence de Vincent Talon cofondateur du programme TwinswHeel avec son frère Benjamin, les dirigeants de la Soben. L’arrivée de ces droïdes s’inscrit dans le cadre du projet SAM comme Sécurité et Acceptabilité de la conduite et de la Mobilité autonome

L’objectif est de tester une solution innovante de transport et de livraison de marchandises dans un univers urbain.

es TwinswHeels nés à côté de Cahors, sont des droïdes électriques de logistique, équipés d’une caméra 3 D et d’une multitude de capteurs, ils se déplacent en roulant entre 6 km/h et 12,5 km/h. Ils peuvent porter des colis assez lourds jusqu’à 500 kg pour les engins les plus costauds. La première expérimentation nationale se déroulera, donc, pendant 36 mois à Montpellier. les engins livreront des colis pour la Poste ou pour le leader européen des services de transport et de logistique sous température contrôlée, le groupe STEF.” urbain.

Une personne à côté des droïdes pour commencer

Les petits véhicules vont rouler dans un premier temps systématiquement accompagnés d’une personne pour “s’aventurer” dans le cœur historique de Montpellier. Ce sera aussi une manière de se faire accepter par les habitants et d’habituer les populations à leur arrivée dans le paysage. “Nous sommes la seule entreprise en France à être autorisée à expérimenter le fret en véhicule autonome” souligne Benjamin Talon.

Si l’expérience s’avère concluante, les concepteurs de ces véhicules imaginent leurs droïdes évoluer d ans des sites fermés, usines, entrepôts ou des lieux plus vastes comme les aéroports ou les gares.

La Soben emploie vingt salariés

Créée en 2005, la Soben emploie aujourd’hui 20 salariés et dégage un chiffre d’affaires de 2 M€ (source Magazine Entreprendre de la CCI du Lot). Depuis quatre ans, la société a développé le volet robotique en développant la gamme TwinswHeel. Des véhicules de ce type ont été vendus à de grands groupes comme Renault Siemens, la SNCF. L’expérimentation en ville à Montpellier pourrait en annoncer d’autres dans la région. Pourquoi pas à Cahors ?

lien article

.