Le robot de livraison du lotois Soben vous suit à la trace

Le robot de livraison du lotois Soben vous suit à la trace

Baptisé Twinswheel (les “roues jumelles”), le petit robot-chariot développé par Soben ne passe pas inaperçu dans les salons professionnels où il fait depuis peu ses premiers pas, ou plutôt ses premiers tours de roues. Une diversification pour cette petite société de 12 salariés installée à Cahors (Lot), et présidée par Benjamin Talon, qui a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 2 millions d’euros.

Spécialisée dans le développement d’amortisseurs pour l’automobile, Soben réalise aussi des systèmes anti-vibratoires et des trains d’atterrissage pour l’aéronautique. Si le développement industriel et commercial du Twinswheel est porté par Soben, c’est le frère jumeau de Benjamin Talon qui a développé la partie intelligence artificielle du robot. Très compact, il offre un coffre qui supporte jusqu’à 40 kg de charge, encadré de deux grandes roues qui lui permettent de franchir des obstacles jusqu’à 20 cm de haut, en toute autonomie, grâce à des caméras embarquées. Équipé d’un capteur lidar et d’une fonction “suis-moi”, il peut suivre une personne. “Cela en fait un assistant pour de nombreuses applications professionnelles”, précise Benjamin Talon, président de Soben.

Plusieurs grands comptes, parmi lesquels Renault-Nissan, Siemens, SNCF, ont déjà été séduits, pour des utilisations en circuits fermés, sur sites industriels ou tertiaires, notamment pour porter les boîtes à outils des techniciens de maintenance. Avec une autonomie d’une dizaine d’heures et des vitesses de pointe à 30 km/heure, le Twinswheel pourra aussi livrer des colis en ville. Une première présérie d’une dizaine de pièces est programmée pour l’automne 2017, les productions en séries suivront en 2018. L’ambition est d’en commercialiser une centaine sur les deux ans à venir.

lien article

TwinswHeel, un nouveau drone terrestre au service de la logistique à la demande

TwinswHeel, un nouveau drone terrestre au service de la logistique à la demande

TwinswHeel est un drone terrestre automatisé. Capable de livrer de la nourriture ou des colis jusqu’à 40 kg, ce petit véhicule électrique entend bien faire sa place dans les secteurs industriel et logistique avant de se lancer à la conquête de la livraison en extérieur.
« Cela fait trois ans que nous travaillons dessus. Notre solution répond surtout au transport à l’intérieur de sites fermés pour effectuer de la livraison de colis de façon collaborative : le robot va suivre une personne et sera ensuite capable de se déplacer tout seul en créant une map complète du lieu, de façon autonome. Il pourra ainsi aider les opérateurs pour la maintenance des machines, le port de charges de pièces de rechanges ou bien encore pour de la logistique à la demande », explique Vincent Talon, fondateur de TwinswHeel. Ainsi grâce à l’apprentissage de la cartographie de l’ensemble du site, le robot parvient à approvisionner seul la ligne de production ou de conditionnement.

Une solution innovante repérée par le Club Déméter
Sélectionné par le Club Déméter en juin dernier lors d’un « Appel à Projets Innovants », qui recense trois solutions dans le domaine de la logistique en fonction de critères d’innovation, de développement durable ou encore d’impact sociétal, le drone de TwinswHeel sera testé très prochainement au sein des entreprises membres du Club. « Avec ces dernières, nous allons décrire des use cases et adapter nos robots à leurs besoins. Il s’agit d’un projet de six mois », précise explique Vincent Talon.

Vers la vie urbaine
Pensée dans un premier temps pour les sites fermés tels que les usines de production ou les centres logistiques, l’utilisation du drone pourrait être prochainement élargie dans les grandes villes, en extérieur : « Dans les trois prochaines années, nous espérons faire en sorte que nos robots soient urbains et capables de se déplacer dans la rue comme de petits véhicules autonomes pour effectuer de la livraison de colis entre un magasin de proximité et le particulier. À l’approche du lieu d’habitation du particulier, il enverrait alors un sms contenant un code, permettant son ouverture pour récupérer le colis », détaille Vincent Talon, fondateur de TwinswHeel.

Lien article

#DeliverEvent Les robots tiennent salon – ecommerce Mag

#DeliverEvent Les robots tiennent salon – ecommerce Mag

La logistique du dernier kilomètre est elle aussi concernée par cette nouvelle forme d’intelligence artificielle. Plus petit que son compère, TwinsWheel, supporte environ 50 kgs de charge. Doté d’un laser qui tourne et effectue une cartographie à 360 ° autour de lui, d’une caméra 3D qui lui permet de voir ce qui est devant lui avec de la profondeur et des caméras classiques qui lui permettent de reconnaitre l’environnement tour de lui (comme les panneaux, les portes d’entrée…). Commercialisé depuis mai dernier, il a déjà séduit quatre grands comptes, Renault-Nissan, Siemens, Honeywell et Sncf, qui l’utilisent en circuit fermé. ” Mais nous ambitionnons de rapidement le déployer sur des sites ouverts “, indique-t-il. Un premier accord a d’ailleurs été conclu avec une foncière immobilière pour déployer TwinsWheel en centre commercial à Genève. ” Il remplacera le caddie, précise-t-il. Les clients le sélectionneront et il les accompagnera dans leur shopping, chargeant au fur et à mesure les achats, allant même jusqu’à régler à la place du client : intégrant les coordonnées bancaires, il se transformera ainsi en objet de paiement, ce qui évitera au consommateur de faire la queue pour régler en caisse. Et si par exemple, celui-ci décide de rentrer à vélo, le robot portera ses paquets jusqu’à son domicile et reviendra ensuite au centre commercial. Dans ce schéma, nous éliminons toutes les livraisons à vélo et nous réduisons les coûts. Plus besoin de logistique, plus besoin de camions… ” Autre contrat conclu, mais avec une immobilière de logements cette fois. ” Ici, le promoteur nous utilise comme une solution technologique pour mieux vendre ses appartements, indique-t-il. Dans ce nouveau quartier de Neuilly sur Marne, une conciergerie est planifiée. Elle récupérera tous les colis livrés dans les résidences dans la journée et le robot se chargera le soir de les transporter au domicile de chacun. C’est un service à valeur ajoutée qui est intégré dans la prestation “. A quand les robots résidents de la smart city ? Bientôt, sans aucun doute.
.
lien article

Emballage Magazine : CLUB DÉMÉTER PRIME UN DROÏDE

Emballage Magazine : CLUB DÉMÉTER PRIME UN DROÏDE

• Le Club Déméter accueille trois nouveaux membres
TwinswHeel fait partie des trois lauréats de l’appel à projets innovants 2017. –
Chaque année depuis maintenant cinq ans, les experts du Club Déméter et des journalistes sélectionnent des dossiers intéressants, en lien avec la supply chain et le développement durable, dans le cadre de l’appel à projets innovants (API), le but étant d’en choisir certains pour appuyer la mise en pratique. Six projets ont été présélectionnés cette année, le jury étant appelé à les évaluer sur la base de sept critères allant des effets sur l’environnement à la contribution mesurable en passant par l’impact sociétal et économique, l’aspect innovant, l’intérêt de l’expérimentation et les conséquences sur la chaîne logistique globale. Trois d’entre eux sont lauréats : Dashdoc, un service de lettre de voiture électronique ; le harnais Hintek qui améliore les conditions de travail du manutentionnaire ; et TwinswHeel, un droïde destiné au transport de colis ou de marchandises. Développé par la société éponyme, ce petit véhicule pourrait un jour révolutionner les livraisons de produits dans les zones urbaines, qu’il s’agisse de paquets, de nourriture ou de médicaments. Autonome grâce à sa batterie électrique, il atteint une vitesse de 30 km/h. Ses concepteurs entrevoient également des applications en milieu fermé, en usine ou en plateforme logistique, où il pourrait servir à transporter des petits colis d’un entrepôt à un autre.
Parmi les projets pré-sélectionnés mais non retenus dans les lauréats figurent le logiciel d’optimisation des tournées de transport Citodi, le robot suiveur Quenvi Robotics et le logiciel de gestion de parc de palettes et caisses-palettes en pool E-Paki Voucher. Comme le prévoit le règlement du concours, les projets lauréats feront l’objet d’une expérimentation grandeur nature au sein d’entreprises membres du Club au cours du second semestre de l’année 2017.
.
lien article

Le Parisien TV : TwinswHeel, le robot qui transporte vos colis

Le Parisien TV : TwinswHeel, le robot qui transporte vos colis

Ce petit robot peut se déplacer en suivant un piéton pour porter des colis. Il sera également utilisé pour se déplacer plus tard de manière autonome sur le site de Maison Blanche, un grand programme immobilier qui va sortir de terre à partir de début 2020 sur la commune. Le site aura une conciergerie où sera installé le robot.
.
lien reportage video

Viva Technology et ses innovations qui impactent l’immobilier

Viva Technology et ses innovations qui impactent l’immobilier

Par ailleurs, de nombreuses innovations viennent aider les exploitants à gérer leurs problématiques de livraisons. C’est ce que propose le groupe La Poste en investissant dans la startup Twinswheel qui développe son Droid qui n’est autre qu’une roue qui livre seule tous les points de livraison enregistrés au préalable. Ce type d’innovation permettra sans doute de faciliter le travail logistique de nombreux exploitants et commerçants.
.
lien article

Le club Déméter présente les lauréats de son « Appel à Projets Innovants »

Le club Déméter présente les lauréats de son « Appel à Projets Innovants »

Composé de membres tels que Auchan, le groupe SEB, Intermarché ou Séphora, le Club Déméter est une plateforme d’échange et d’expérimentation dédiée à la supply chain et à la maîtrise des impacts environnementaux. Dans le cadre de leur « Appel à Projets Innovants 2017 », les membres du club ont selectionné trois solutions dans le domaine de la logistique en fonction de critères d’innovation, de développement durable ou encore d’impact sociétal.
.
Déjà rencontré lors du salon Innorobo en mai dernier, TwinswHeel est un drone terrestre automatisé. Capable de livrer de la nourriture ou des colis jusqu’à 40 kg, ce véhicule électrique se déplace à une vitesse de 30 km/h sur tout type de sol et ne nécessite aucune installation particulière. Son utilisation est pensée actuellement pour les sites fermés tels que les grandes usines de production ou les centres logistiques, en support pour les caristes par exemple. Mais il pourrait également être déployé dans les grandes villes de demain.
.
http://www.voxlog.fr/actualite/2089/le-club-demeter-presente-les-laureats-de-son-appel-a-projets-innovants

Une start-up lyonnaise a développé TwinswHeel, un droïde capable de livrer des colis qui sera utilisé dans le futur quartier du Parc de Maison Blanche.

Une start-up lyonnaise a développé TwinswHeel, un droïde capable de livrer des colis qui sera utilisé dans le futur quartier du Parc de Maison Blanche.

« Il ne vous suit pas, car vous êtes en jupe. On doit encore améliorer quelques points : il ne reconnaît que les pantalons… Il est un peu macho sur les bords ! », sourit Vincent Talon. Ce dimanche matin, ce chef d’entreprise lyonnais a présenté à Neuilly-sur-Marne son robot « TwinswHeel ». Un petit droïde livreur à deux roues, capable de suivre à la trace un piéton, qui sera utilisé par les services de conciergerie du futur quartier du Parc de Maison Blanche. Un programme immobilier dont les premiers immeubles devraient sortir de terre fin 2019.
Une vitesse de 30 km/h sur route
A terme, cet automate de 70 cm de haut, pesant 35 kg et munis de caméras pour repérer les obstacles, pourra se déplacer en totale autonomie et livrer 40 kg de colis. Sa vitesse de croisière ? « Jusqu’à 6 km/h sur les trottoirs et 30 km/h sur route », précise Vincent Talon. Ce robot, qui coûtera entre 15 000 et 20 000 €, aura un « design empathique » pour inciter les gens « à être gentil avec lui. « Si on le secoue, il crie ! », prévient le développeur. Et une fois arrivé sur son lieu de livraison, le client n’aura plus qu’à composer un code secret sur le clavier de TwinswHeel pour récupérer son dû.
Un service gratuit
« Au final, le but de ce robot est de réduire l’usage de la voiture dans le quartier », explique Valentine de Lajarte, membre de la société Partager la ville, chargée de développer des services innovants dans le futur quartier, comme l’autopartage. L’entreprise espère ainsi doter la conciergerie de deux ou trois modèles. Afin de familiariser les habitants à leur usage, les droïdes seront à leur service gratuitement durant plusieurs années.
Hélène Haus
lien article

EOL : Les drones, robots de livraison, véhicules autonomes de livraison vont-ils envahir nos villes ?

EOL : Les drones, robots de livraison, véhicules autonomes de livraison vont-ils envahir nos villes ?

Le concepteur français TwinswHeel, qui présentait son modèle sur le salon Innorobo, propose un modèle original, qui se déplace à 7 km/h. Il trouvera sa place dans la ville mais aussi à l’intérieur de sites industriels ou logistiques pour la gestion de flux internes.

lien journal

France 24 – TwinswHeel in Tech24 – English version

France 24 – TwinswHeel in Tech24 – English version

Friday 26 May 2017, TwinswHeel in Tech24
English version
Video Link on YouTube